Le virus QuadRooter menace près d’1 milliards de smartphones Android

Les chercheurs de l’entreprise de sécurité Check Point ont révélé une nouvelle faille surnommée QuadRooter qui affecte les appareils fonctionnant sous Android alimentés par les processeurs de Qualcomm.

La faille est essentiellement un ensemble de quatre vulnérabilités affectant plus de 900 millions de smartphones et tablettes qui tournent sous le système d’exploitation mobile de Google, y compris les appareils les plus récents tels que le Samsung Galaxy S7 ainsi que le BlackBerry DTEK50 pourtant réputé par le fabricant canadien être le plus sûr en matière de sécurité.

Si elle est exploitée, la faille de sécurité peut donner aux attaquants un contrôle complet du téléphone ou tablette affectée notamment l’accès aux renseignements personnels et d’entreprise sensibles stockées sur le périphérique.

Pour mener à bien une prise de contrôle totale, l’attaquant va tromper l’utilisateur dans l’installation d’une application malveillante qui ne nécessiterait pas de permissions spéciales.

Qualcomm a été informé sur ce problème depuis le mois d’avril 2016. Le fabricant de puces indique que tous les bugs ont été fixés à son extrémité et des correctifs ont été remis aux clients.

Alors que les correctifs pour les trois vulnérabilités ont déjà reçu des mises à jour de sécurité mensuelles publiées par Google, on est toujours en attente du dernier correctif car il sera inclus dans la mise à jour de Septembre.

Il convient de mentionner que Check Point a également publié un QuadRooter Scanner application gratuite sur Google Play qui permet aux utilisateurs Android de savoir si leur appareil Android est vulnérable afin de télécharger des correctifs pour résoudre le problème.

Pour tester si vous êtes concerné par ce malware, nous vous invitons à télécharger l’application en cliquant ICI.

Fabien B. Muhoya

Fabien B. Muhoya

Passionné des nouvelles technologies. Fan du robot vert. Fondateur et responsable du site.
share on: